OF FATHERS AND SONS

DIM 20 JANV 2019 | 15H | ESPACE SÉVIGNÉ

Un film de
Talal Derki

Allemagne, Syrie, Liban,
Qatar | 2017 | 99min
VOSTFR

Production :
BASIS BERLIN
Filmproduktion

Distribution :
Autlookfilms

Abu Osama n’est pas seulement un père aimant pour ses huit garçons, mais aussi l’un des fondateurs du groupe Al-Nusra, une branche syrienne d’Al-Qaeda. Se faisant passer pour un sympathisant de la cause djihadiste, le réalisateur Talal Derki partage l’intimité d’une famille en guerre au moment ou Osama et Ayman, les deux aînés, atteignent l’âge où ils pourront devenir des soldats de Dieu.


À l’instar du réalisateur, nous pénétrons avec prudence au sein du cercle particulier que forme ce père de famille djihadiste et ses fils. Un pan se lève sur des vies qui nous sont totalement éloignées. Si radicalement opposées. La violence d’un quotidien marqué par la lutte armée dans une ville ravagée par la guerre, la rhétorique djihadiste qui flirte avec l’impensable voire l’insupportable, la quasi inexistence sociale des filles sinon pour les mépriser, côtoie de manière troublante l’amour de ce père pour ses fils. Les deux aînés, dont nous voyons évoluer la personnalité, se révèlent touchants, alors même qu’ils s’engagent peu à peu dans les traces de leur père. Mais est-ce là une fatalité ? Le choix est-il encore possible dans cette réalité ? Si les questions ne sont pas explicitement posées, il reste ce contraste saisissant entre la noirceur de ces destins et le soleil brûlant qui baigne les paysages de sa lumière éclatante. Comme une réponse à la bannière noire qui flotte non seulement sur les maisons et les 4x4 mais aussi sur ces vies. (O.L.)


« J’ai voulu pénétrer la psychologie et les émotions de cette guerre, comprendre ce qui radicalise les gens et les mène à vivre selon les règles strictes de l’Etat Islamique. J’ai suivi Osama et Ayman jusqu’à un camp d’entraînement pour jeunes combattants et commençais à comprendre comment les enfants s’en trouvaient affectés. Les enfants nous permettent de vivre et de comprendre émotionnellement la complexité de la tragédie de la Syrie. Souvent, ils sont ceux qui peuvent dépasser cette folie et sauver l’espoir. Of father and sons est mon voyage personnel à travers un pays dévasté et une société tourmentée, une quête pour trouver des réponses à mes questions désespérées à propos du futur de mon pays et de ma famille partie en exil. » Talal Derki


• Grand Prix du Jury, Festival Sundance 2018

© 2018 Rencontres Hivernales du Documentaire - Festival de films documentaires - Grignan, Drôme provençale - Région Auvergne-Rhône-Alpes - France